Renault investit dans une entreprise spécialisée dans la mobilité low-cost

Renault devient partenaire de Totem Mobi, une entreprise qui propose un service d’autopartage électrique à bas coûts dans la métropole marseillaise. Le constructeur a déjà investi près de 100 000 euros pour lui permettre de se développer. Le réseau Totem Mobi, aujourd’hui composé de 30 Renault Twizy, devrait en compter 1 000 d’ici à 2018. « Nous avons payé cash les 30 premiers véhicules. Nous en compterons 30 nouveaux d’ici à la fin de l’année qui seront acquis en LOA », explique Cyril Estrade, directeur général de Totem Mobi. L’abonnement au service est fixé à 4 euros/mois sans engagement, puis à 1 euro le quart d’heure d’utilisation. Une application mobile gratuite (Totem.mobi) permet aux utilisateurs de géolocaliser et réserver un Twizy jusqu’à une heure avant son utilisation.
Pour parvenir à ce niveau de prix, Totem Mobi ne paie ni le stationnement des véhicules, ni l'installation des bornes de recharge. Le service Totem Mobi est accessible dans les zones vertes (gratuites), situées dans le centre-ville de Marseille, où l’utilisation se fait en free floating et auprès d'une dizaine de stations satellites identifiables en périphérie. Ces dernières sont installées dans des gares, des centres commerciaux, des collectivités ou encore des parkings d’entreprise qui souhaitent faciliter l’accès à leur établissement. « Chaque hôte installe et finance ses propres bornes », précise M. Estrade.

La recharge se fait sinon par les agents Renault qui, comme le prévoit le partenariat avec Renault, « se chargent de rapatrier les Twizy dans leurs ateliers pour les recharger complètement après utilisation », explique Cyril Estrade. « Chaque mois, nous leur apportons également des entrées ateliers pour de l’entretien courant, mais également pour des réparations liées essentiellement au vandalisme », ajoute-t-il.
Pour se financer, le service Totem Mobi permet en outre aux annonceurs de se servir des Twizy comme d’un « média urbain » en affichant leurs publicités. Pour une publicité d’un mois sur un Twizy, le prix est de 480 euros H.T., auquel s’ajoutent des frais techniques de 330 euros H.T.

Le déploiement de totem Mobi ne touche pas uniquement Marseille, mais plus largement sa métropole. Les villes d’Aix ou Aubagne seront bientôt dotées de bornes satellites. Après s’être attaché à équiper l’est de Marseille en bornes de recharge depuis le printemps dernier, l’objectif de Totem Mobi est d’atteindre le même maillage dans le nord de la ville d’ici 6 à 9 mois. Au-delà de Marseille, Renault a pour objectif, avec Totem Mobi, de s’implanter dans des villes moyennes qui « n’ont pas forcément les moyens de se payer le service Autolib? ». L’implantation dans d’autres villes comme Avignon, Bordeaux, Chambéry ou encore Montpellier devrait débuter dès l’année prochaine.

Le programme Renault Mobiliz, dont l’objectif est de rendre la mobilité accessible à tous, se décline à travers une société d’investissement, Mobiliz Invest, qui finance et accompagne des entrepreneurs qui développent des solutions de mobilité à fort impact social. Elle a été dotée par Renault d’un capital de 5 millions d’euros. (AUTOACTU.COM 15/7/15)

Alexandra Frutos