Renault finalise la transformation de son usine de Douai

Depuis 2011, Renault a investi 420 millions d’euros pour moderniser son usine de Douai et y accueillir la production des véhicules haut-de-gamme du groupe. A partir de 2014, le site fabriquera les successeurs de l’Espace, des Laguna Estate et berline et des Scénic court et long. Ces cinq caisses seront produites sur une seule et même ligne de production grâce à l’utilisation d’éléments d’architecture standardisés pour les véhicules de l’Alliance Renault-Nissan (segments C, D et E), dans le cadre du programme Common Module Family (CMF).

« Le monoflux est un choix stratégique qui devient un standard commun à toutes les usines d’Europe occidentale du groupe Renault (France, Espagne et Slovénie) », explique le constructeur dans un communiqué. « Il permet une meilleure adaptation aux fluctuations de la demande, une plus grande capacité de réaction tout en exigeant une plus grande flexibilité et une meilleure gestion de la diversité. De ce fait, le capacitaire de l’usine de Douai est réduit pour s’adapter à la baisse structurelle du marché, mais la production réelle envisagée est supérieure à celle d’aujourd’hui », ajoute-t-il.

La modernisation du site de Douai porte également sur l’introduction de nouvelles technologies d’emboutissage. L’usine sera notamment la première de Renault à disposer d’un outil d’emboutissage à chaud, qui permet un gain en terme de masse. Elle se dote par ailleurs d’un outil d’emboutissage aluminium. De nouvelles presses du pôle plastique ont en outre été installées sur le site pour augmenter sa production, dont une partie « importante sera exportée vers d’autres usines du groupe », précise Renault.

La dernière transformation repose enfin sur la logistique, puisque le montage passe en « full kitting ». Concrètement, les kits de pièces sont préparés en amont de la chaine puis transportés jusqu’aux opérateurs de la ligne d’assemblage. Cette nouvelle organisation permet une montée en cadence et des gains de qualité et d’ergonomie, explique AUTOACTU.COM (23/5/13).

Alexandra Frutos