Renault fait monter en gamme l’usine de Douai pour le nouvel Espace

Le nouvel Espace est le premier de cinq modèles de haut de gamme devant être produits dans l’usine de Douai (Nord) sur une ligne d'assemblage unique. Renault a investi 420 millions d'euros dans l’adaptation du site à cette nouvelle fabrication. Avec l’Espace V, le constructeur a décidé de miser sur la « qualité perçue », en étant particulièrement exigeant sur les matériaux de l'habitacle, avec des tissus moins salissants et des plastiques résistant aux rayures, gage d'une meilleure durée dans le temps et donc d'une voiture qui garde sa valeur, explique Jean-Sébastien Blazy, chef de service « fiabilité, durabilité et qualité perçue » du groupe au Losange.

Dans le processus de production, Renault s'est par ailleurs inspiré de son partenaire Daimler pour installer une « cabine à lumière » destinée à vérifier qu'il n'y a pas de différence de teinte entre les panneaux de carrosserie métalliques et les pare-chocs en plastique, avec un protocole d'examen sous plusieurs angles et un nuancier de référence. L'examen se fait à l'?il nu, mais aussi avec une machine.

Le constructeur a également prévu une inspection spécifique en bout de ligne, où un technicien vérifie à l'?il et au toucher la bonne tenue de la carrosserie. Pour cette montée en gamme de l'usine, Renault indique avoir dispensé 100 000 heures de formation au total. (AFP 26/11/14, FIGARO 27/11/14)

Alexandra Frutos