Renault et l’Ecole centrale de Nantes lancent le moteur numérique

Renault lance aujourd’hui à l’Ecole centrale de Nantes une chaire dotée d’un budget de 4,5 millions d’euros, qui explorera la modélisation système pour le contrôle et la mise au point des moteurs à combustion interne. LMS, éditeur d’une suite logicielle de simulation, est aussi partie prenante de cette chaire, qui s’installe dans les locaux de l’équipe Thermodynamique des systèmes moteurs (TSM) de Centrale Nantes, et qui planchera sur sa spécialité, « à savoir les problématiques d’écoulement, de chaleur et de combustion d’essence ou de diesel, le fait de définir quand il faut produire l’étincelle et quelle quantité de carburant est nécessaire », explique Pascal Chessé, professeur titulaire de la chaire. (ECHOS 29/1/14)

Alexandra Frutos