Renault et PSA estiment que le nouveau « superbonus » peut faire doubler la part de marché des V.E.

Renault et PSA Peugeot Citroën estiment que le nouveau « superbonus » prévu par l'Etat pour les acheteurs de véhicules électriques neufs pourrait faire doubler leur part de marché, encore confidentielle. Au lendemain de l'entrée en vigueur d'une aide pouvant aller jusqu'à 10 000 euros pour l'achat d'un véhicule propre et la mise à la casse d'un modèle diesel mis en circulation avant le 1er janvier 2001, le directeur du programme véhicules électriques de Renault, Eric Feunteun, a déclaré que cette mesure allait « être clairement un accélérateur » pour les ventes de ce segment. Xavier Duchemin, directeur de Peugeot France, s'attend lui aussi à voir cette mesure faire « doubler le marché français du véhicule électrique » dès cette année. (AFP)

Alexandra Frutos