Renault et Nissan cherchent à renforcer leurs synergies dans l’ingénierie

Jean-Michel Billig, directeur des ingénieries et de la qualité de Renault, explique que le groupe cherche à se positionner au mieux dans les domaines d’avenir que sont le véhicule connecté et le véhicule autonome. Concernant l’Alliance, il explique que « Renault et Nissan font déjà beaucoup de choses en commun, mais [qu’]il y a encore beaucoup de synergies à aller chercher. Aujourd’hui, avec nos deux directions ingénierie et leurs budgets, 1+1 = 1,5 ou 1,6. Demain cela doit être 1+1 = 1,95 ». (L'usinenouvelle.com)

Alexandra Frutos