Renault dresse un bilan à l'occasion du 1er anniversaire de l'inauguration de l'usine d'Oued Tlelat

Pas moins de 95 % des ventes de la Renault Symbol ont été destinées à des particuliers et 5 % seulement à des entreprises publiques, a indiqué le 10 novembre à Oran le directeur général de Renault Algérie, Guillaume Josselin. Lors d'une conférence de presse animée conjointement avec le président de la société Renault Algérie Production, Bernard Solhinac, à l'occasion du 1er anniversaire de l'inauguration de l'usine d'Oued Tlelat et de la sortie de la première voiture, M. Josselin a fait part d'un « bilan positif ». « Renault est la deuxième voiture la plus vendue en Algérie, toutes catégories confondues. Ces trois derniers mois, avec Symbol, nous sommes devenus leaders du marché », s'est-t-il félicité, soulignant que la Symbol avait « passé avec succès tous les tests de qualité et de sécurité ». « Nous avons atteint le niveau de qualité souhaité et nos véhicules sont conformes à tous les normes et standards », a-t-il ajouté.

Concernant la sous-traitance, les responsables de Renault ont indiqué qu'en complément de la société Joktal, trois nouveaux sous-traitants accompagnaient le développement de l'intégration locale. « Martur Algérie » fournira les sièges dès janvier prochain, « Sitel » une collection de 10 câblages à partir de fin 2016 et « Sarel » une trentaine de pièces en plastique début 2017.

M. Josselin a par ailleurs annoncé que des sous-traitants turcs et roumains avaient manifesté leur intérêt pour investir en Algérie. Il a aussi rappelé qu'en octobre dernier, Renault Algérie Production avait été reconnu par l'Alliance Renault Nissan pour ses efforts en matière de parité hommes/femmes. Les femmes représentent 36 % des effectifs, « l'un des [pourcentages les] plus élevés dans l'industrie automobile », selon lui.

M. Sonilhac a quant à lui indiqué qu'en juin dernier, Renault Algérie Production avait diversifié sa production avec l'arrivée de deux versions supplémentaires portant à trois les modèles de Symbol sur la ligne de montage. Renault a consacré quelque 25 000 heures de formation à ses employés en un an. En mai 2015, la seconde équipe était installée, portant ainsi le nombre d'employés à 501, a-t-il fait savoir.

Le groupe Renault est présent en Algérie à travers une filiale commerciale baptisée Renault Algérie et avec la société Renault Algérie Production, détenue à 49 % par le groupe Renault, 34 % par la Société nationale de véhicules Industriels (SNVI) et 17 % par le Fonds national d'investissement (Algérie).

Pour fêter le 1er anniversaire de la Symbol « Made in Bladi », Renault Algérie a lancé une série limitée exclusive « Miladi » en utilisant, pour la première fois, un « badging » en arabe, ce qui rattache davantage ce modèle à ses origines algériennes, ont indiqué les responsables de Renault Algérie.

Une cérémonie de remise des clés au 10 000ème client a été organisée, le 10 novembre, au siège de l'usine d'Oued Tlelat. (ALLAFRICA.COM 10/11/15)

Alexandra Frutos