Renault dévoile la nouvelle Mégane, au design dynamique et distinctif

Vingt ans après le lancement de la Mégane, vendue à plus de 6,5 millions d’unités à travers le monde, Renault renouvelle son coeur de gamme et révèle la nouvelle génération du modèle, Mégane, quatrième du nom.

Au sein d’un segment très compétitif, la nouvelle Mégane se distingue par ses lignes dynamiques et sa forte identité lumineuse à l’avant comme à l’arrière. Elle est chapeautée par une version GT, disponible dès le lancement, qui puise son design dans les gènes de Renault Sport.

Avec ses proportions très équilibrées, la nouvelle Mégane reprend les gènes du design de la marque avec de larges épaules sculptées et une face avant identitaire intégrant un grand logo vertical. Dans la lignée du Talisman, elle propose une identité lumineuse spécifique à l’avant avec des guides de lumière en forme de « C » qui se prolongent dans le bouclier. À l’arrière, cette signature lumineuse traversante, visible de jour comme de nuit, augmente la largeur perçue du véhicule. « Sur le marché très compétitif des berlines compactes, il était essentiel que la nouvelle Mégane puisse se distinguer, au premier coup d’?il », souligne Franck Le Gall, designer extérieur.

Plus basse de 25 mm et avec des voies qui sont plus larges de 47 mm à l’avant et de 39 mm à l’arrière par rapport à la Mégane 3, la Mégane 4 est bien assise sur la route. Ses proportions dessinent une silhouette sportive avec un empattement plus long (+ 28 mm) et un porte-à faux arrière plus court. « Des lignes précises et tendues, orientées vers l’avant, sont dessinées sur les surfaces latérales. Associées à des flancs sculptés, ces lignes apportent du dynamisme et du caractère à la Nouvelle Mégane » précise Franck Le Gall.

Les éléments chromés soulignent le haut de la ceinture de caisse et habillent la calandre, les badges latéraux et les poignées de portes. Les fines nervures sur le capot, associées aux joncs de chromes et aux écopes latérales, renforcent le caractère de la face avant.

Enfin, sous le capot, cette nouvelle Mégane profite d’une offre de motorisations remaniée avec notamment l’arrivée d’un trois cylindres essence de 90 ch en entrée de gamme. Les différents blocs proposés peuvent être associés à des boîtes de vitesses manuelles mais aussi pour certains à la boîte EDC à double embrayage.

Présentée dans quelques jours au Salon de Francfort aux côtés des Talisman berline et break, la nouvelle Renault Mégane en version cinq portes pourrait être commercialisée dès le mois de décembre. (COMMUNIQUE RENAULT, AUTOPLUS 7/9/15, AUTOACTU.COM 8/9/15)

Juliette Rodrigues