Renault dévoile la R.S. 01 au Salon de Moscou

Renault a dévoilé la R.S.R.S.01 le 27 août à l’ouverture du Salon de Moscou. Le modèle est une vraie voiture de course, non pas destinée à la route mais à un usage sur circuit. Spectaculaire et ne ressemblant à aucun modèle de série, elle ne cache pas sa filiation avec le concept DeZir. « Nous avons puisé notre inspiration dans le monde des concept-cars pour créer cette silhouette spectaculaire, guidée par la recherche d’appui aérodynamique et de performance », explique Laurens van den Acker, directeur du design Renault. « La R.S. 01, c’est une super voiture de course sous la peau d’un concept-car ! », ajoute-t-il.

Très large (2 mètres) et très basse (1,11 mètre), cette Renault Sport en impose physiquement. On reconnaît à l’avant le large Losange ainsi que les projecteurs diurnes à LED courant le long des écopes de refroidissement des freins. La recherche aérodynamique continue avec un flux d’air s’engouffrant au centre de la calandre et s’échappant par les extracteurs placés sur le capot, générant de l’appui sur l’avant de l’auto. La lame avant, le fond plat, les ailettes sur les ailes complètent ce dispositif à l’avant. De profil, les larges écopes permettant d’alimenter les échangeurs de température et refroidissant notamment les turbos.

Le plus impressionnant reste l’arrière avec un énorme aileron réglable, permettant de « plaquer » la R.S. 01 à la piste. D’après Renault, le soin apporté à l’aérodynamique de cette Renault Sport permet de surclasser la catégorie GT3 et se rapprocher du DTM. Avec un appui de 1,7 tonne à 300 km/h, ses coefficients de portance et de trainée sont similaires à ceux de la monoplace Formula Renault 3.5. La R.S. 01 est allée piocher sa mécanique dans la Nissan GT-R Nismo : le V6 3.8L biturbo, monté ici en position centrale arrière avec un carter sec, délivre 500 ch et 600 Nm de couple.

Pour élaborer le modèle, Renault s'est associé à de nombreux partenaires, de Sadev pour la boîte de vitesses longitudinale à 7 rapports (séquentielle avec palettes au volant) à ZF Race Engineering pour l’embrayage, en passant par Öhlins pour les amortisseurs, Bosch Motorsport pour l’ABS, Michelin pour les pneumatiques de 18 pouces, Sabelt pour le siège-baquet équipé d’un harnais à 6 points et du système HANS, ou encore la firme italienne Dallara chargée de l’étude et de la fabrication du châssis « baignoire ».

« Nous avons voulu concevoir la meilleure voiture de course dans l’objectif de révéler les meilleurs talents et de préparer la future génération de pilotes », explique Patrice Ratti, directeur général de Renault Sport Technologies. « La Renault Sport R.S. 01 est une voiture aux performances hors normes, et les World Series by Renault formeront son écrin », détaille-t-il. Un nouveau championnat « Renault Sport Trophy » a d’ailleurs été créé pour la voiture, avec l'espoir d'en faire une véritable passerelle destinée aux pilotes référence comme aux gentlemen drivers, souligne AUTOPLUS.FR (27/8/14).

Alexandra Frutos