Renault collabore avec Eneco pour le développement d'une application de recharge intelligente destinée à la Zoé

La société Jedlix, filiale d’Eneco (fournisseur hollandais d’énergies renouvelables), va adapter pour la Renault Zoé son application de recharge intelligente. Cette application permettra aux propriétaires de la citadine électrique de recharger leur voiture avec de l’électricité d’origine renouvelable (du moins dans les pays où c'est possible) aux heures où le tarif est le plus bas. Selon des essais réalisés par Eneco aux Pays-Bas, les utilisateurs de l’application réalisent une économie du coût de l’électricité allant jusqu’à 15 %. D’ailleurs, l’application sera dans un premier temps uniquement disponible aux Pays-Bas, avant d’être déployée dans tous les pays où Eneco est présent. C’est le cas en France, où Eneco exploite 12 MWc de puissance photovoltaïque répartie sur les bâtiments agricoles, tertiaires, industriels et résidentiels.

« Avec un système de recharge intelligente comme celui développé par Eneco, [?] loin d’être une charge, les véhicules électriques deviennent un atout pour le réseau. Ils stockent et utilisent l’électricité quand elle est moins carbonée et moins chère pour les utilisateurs. Notre partenariat avec Eneco est un pas important pour rendre plus abordable et plus intéressante l’utilisation de Renault Zoé et participera au changement d’échelle du véhicule électrique », explique dans un communiqué Eric Feunteun, directeur du programme véhicules électriques de Renault.

A l’échelle mondiale, 56 % des nouvelles installations de production d’électricité font appel à des énergies renouvelables. Au niveau européen, ce taux est de 72 %. En France, les énergies renouvelables représentent 19,3 % de la consommation électrique, d’après un panorama réalisé par le Syndicat des énergies renouvelables (SER), ERDF et l'Association des distributeurs d'électricité en France (ADEeF). (AUTOACTU.COM 8/12/15)

Alexandra Frutos