Renault cherche le meilleur équilibre entre les volumes et la rentabilité

Dans un entretien accordé à AUTOACTU.COM (28/1/14), le directeur commercial France de Renault Bernard Cambier indique que le constructeur a eu en 2013 « six modèles du groupe dans les 9 meilleures ventes France avec Clio IV, Mégane, Scénic, Sandero, Captur et Twingo ». « Nous faisons le top 3 en VUL avec Kangoo Express, Clio société et Master. Dacia est devenue la cinquième marque en France en VP et en VP+VUL. A ce que je sais, aucune marque ne réalise une telle performance », ajoute-t-il.

M. Cambier indique que l’objectif pour 2014 est de « progresser en volume et en part de marché sur Renault et Dacia ». « Nous estimons que le marché européen sera en hausse de 1 % et le marché français stable. Nous voulons augmenter en volume pour chacune des deux marques, mais cela dépendra de la pression commerciale. Est-ce que nous suivons ou pas ? Nous ferons des arbitrages en fonction du marché. S’il pousse de manière déraisonnable, si le niveau de remise est trop élevé, nous nous ajusterons. Notre management est de chercher le meilleur équilibre entre les volumes et la rentabilité », explique-t-il.

Interrogé sur les performances de Renault dans l’électrique, M. Cambier indique que le constructeur a « vendu l’année dernière 5 500 Zoé, soit plus que les ventes de Smart, et 4 500 Kangoo Z.E., soit plus que les ventes de Doblò ». « Certes nous n’avons pas fait l’objectif, mais plus de 10 000 véhicules électriques, c’est plus qu’un demi-succès. Nissan a vendu 22 600 Leaf en 2013 dans un marché américain de 15 millions d’immatriculations. Avec 5 500 Zoé dans un marché de 1,8 million d’unités, c’est un résultat notable.
L’objectif n’est pas de doubler, mais nous allons significativement augmenter les volumes sur Zoé en 2014 avec la sortie du câble de recharge en mars et la relance de la communication que nous ne faisions plus. Ce sont les propriétaires de Zoé qui sont les plus satisfaits de l’utilisation de leur véhicule avec un taux de 98 %. Pour ceux qui font 150 km par jour en péri urbain, c’est le meilleur des achats tant en confort qu’en coût, nous ne pouvons pas ne pas progresser », se félicite-t-il.

Alexandra Frutos