Renault attendrait un feu vert imminent pour s'implanter en Chine

Renault attendrait l'officialisation imminente de l'accord des autorités chinoises pour s'implanter en Chine en partenariat avec Dongfeng, croient savoir LES ECHOS (22/11/13). Un conseil d'administration extraordinaire se serait tenu le 21 novembre pour valider le projet de création d'une coentreprise avec le constructeur chinois. Cette réunion aurait fait suite au feu vert donné oralement par la Commission nationale du développement et de la réforme (NDRC), la plus haute instance chinoise de supervision économique, mais qui n'a pas encore été formalisé à l'écrit, ajoute le quotidien en citant une source proche du dossier.

La première usine de Renault en Chine sera implantée à Wuhan avec une capacité initiale de 150 000 véhicules par an, pour un investissement global de 870 millions d'euros, indiquent les médias chinois.

Alexandra Frutos