Renault adapte son offre destinée aux flottes

Dans un entretien accordé au PARISIEN (28/11/15), le directeur des ventes aux flottes de Renault Benoît Alleaume explique que, malgré l’actualité et les critiques concernant le diesel, « la principale préoccupation des entreprises demeure le coût d’usage des véhicules [TCO] ». « Nous souhaitons pouvoir proposer un choix à nos clients professionnels avec les meilleurs TCO en essence et en diesel sur toute notre gamme. Renault sera prêt à répondre aux entreprises qui veulent s’orienter vers des motorisations à essence afin de réduire les émissions polluantes du type particules d’oxydes d’azote (NOx) et suivre une fiscalité qui semble s’orienter vers un durcissement pour le diesel. Une transition énergétique qui ne se fait pas du jour au lendemain. Elle aura donc lieu avec des véhicules mis à la route dans les prochaines années », indique-t-il.

« Notre attractivité réside aussi dans notre capacité à offrir aux clients des services, un financement et un véhicule packagé à très bon prix. Beaucoup souhaitent un véhicule attractif, mais seulement en payant son coût d’usage. Encore une fois, notre force réside dans la maîtrise du TCO de nos véhicules dès la conception jusqu’à la restitution, pour revente sur le marché de l’occasion », déclare le dirigeant.

Alexandra Frutos