Renault accroît sa présence en Chine avec une nouvelle coentreprise

Renault vient d’annoncer la création d'une coentreprise visant à construire des véhicules utilitaires en Chine, où le constructeur français détient déjà une usine avec le groupe Dongfeng. « Renault et Brilliance China Automotive Holdings Limited (CBA) ont signé un accord-cadre de coopération qui les engage dans le processus de création d'une joint-venture pour la fabrication et la vente de véhicules utilitaires (VU) en Chine », a annoncé le groupe dans un communiqué.

Renault, qui s'abstient pour l'heure de communiquer sur le montant et le calendrier de l'opération, a précisé que Brilliance China Automotive rachèterait d'abord l'intégralité de sa propre filiale Shenyang Brilliance JinBei Automobile. Celle-ci doit ensuite être refondue en coentreprise avec 49 % pour Renault et 51 % pour Brilliance China Automotive, la maison-mère du constructeur Brilliance Auto, qui détient notamment une société conjointe avec BMW.

« Renault entre sur le marché chinois des véhicules utilitaires. Ce marché prometteur et à fort potentiel représente plus de 3 millions de véhicules par an », a déclaré dans le communiqué Carlos Ghosn, président du constructeur.

L'opération marque un nouveau pas dans les ambitions de Renault en Chine, où le groupe français compte doubler ses ventes cette année par rapport à 2016, à hauteur de 70 000 unités. (AFP 5/7/17)

Alexandra Frutos