Renault a réalisé un chiffre d’affaires de 8,27 milliards d'euros au premier trimestre

Renault a réalisé un chiffre d’affaires de 8,27 milliards d'euros au premier trimestre en baisse de 11,8 % en raison d'un contexte européen « plus difficile qu'attendu ». « Néanmoins, grâce au succès de ses nouveaux produits, le groupe renforce ses positions sur ses principaux marchés et poursuit sa croissance à l'international », explique le constructeur dans un communiqué. Renault prévoit un marché européen et français en baisse de 5 % cette année, mais un marché mondial en hausse de 3 %.

Renault maintient ses objectifs financiers pour 2013 (augmentation des ventes, marge opérationnelle et flux de trésorerie positifs dans la branche automobile) et entend poursuivre sa stratégie de développement à l'international. En Europe, il table sur le lancement de nouveaux modèles (Captur, Zoé, Nouvelle Clio Estate, Nouvelle Logan) et sur le plein effet de ceux lancés fin 2012 (Clio IV et nouvelle Sandero) pour « regagner des parts de marché tout en confortant une stratégie commerciale valorisante pour ses marques ».

Au premier trimestre, les ventes du groupe (marques Renault, Dacia et Samsung Motors) ont reculé de 4,7 % à 608 455 unités, dans un marché mondial en croissance de 0,7 %. Le groupe souligne toutefois qu'il a poursuivi sa progression hors d’Europe (50 % des immatriculations, en hausse de 4 points). Dans le détail, ses ventes en Europe ont diminué de 11,6 %, sur un marché en baisse de 10 %. Sa part de marché dans la région s’est établie à 8,9 % (- 0,2 point).

Les immatriculations du groupe dans la région Amériques ont également reculé de 8 %, sur un marché en hausse de 1,6 %. Renault explique ce repli par la fermeture de l’usine brésilienne de Curitiba pour travaux afin de porter sa capacité de production annuelle de 280 000 à 380 000 unités. Les ventes ont ainsi diminué de 18,6 % au Brésil, mais le groupe attend un retour à la croissance au deuxième trimestre. En Argentine, elles ont progressé de 1,6 %, sur un marché en baisse de 0,4%.

Le groupe a en revanche augmenté ses ventes de 20,8 % dans la région Eurasie, sur un marché en hausse de 1,3 %. Renault est ainsi la deuxième marque derrière Lada en Russie. Le pays est devenu le deuxième marché du groupe au premier trimestre, avec un taux de pénétration en hausse de 1,4 point, à 7,8 %.

Enfin, les immatriculations ont progressé de 9,1 % dans la région Euromed-Afrique, sur un marché en hausse de 14,3 %. Le groupe Renault a vu sa pénétration reculer de 1,7 point en Algérie et de 1,2 point en Turquie. (COMMUNIQUE DE PRESSE RENAULT, AFP, REUTERS, BLOMMBERG 24/4/13, ECHOS, FIGARO 25/4/13)

Alexandra Frutos