Renault Tech a doublé son chiffre d'affaires en quatre ans

Renault Tech a doublé son chiffre d'affaires en l'espace de quatre ans. L'entité a remis le 25 novembre les clés du 100 000ème Master transformé à EDF ERDF, l'un de ses principaux clients grands comptes avec un volume d'achats qui devrait avoisiner les 400 unités en 2013.

Intégrée à Renault Sport Technologies, Renault Tech est une unité spécialisée dans la conception, la production et la commercialisation de véhicules transformés. Elle s'inscrit « dans le prolongement des sites de production » dans la mesure où elle permet de fabriquer des produits sur mesure, à la demande des clients, et sur de plus petits volumes. « Il s'agit de la seule entité de transformation totalement intégrée à un constructeur d’automobiles », souligne la marque au losange.

Créée en 2009 et basée à Heudebouville (Eure), elle dispose de onze satellites au c’ur des usines du groupe et se positionne sur quatre secteurs d'activités : les véhicules utilitaires (cabine approfondie, benne, habillage en bois, suspension pneumatique), les véhicules particuliers (alarme, GPL, auto-école sur les gammes Clio, Twizy, Mégane et Scénic), les flottes et le TPMR (Master, Trafic, Kangoo, Dokker). Si l'activité VUL représente la majeure partie des activités de la division, sa croissance en 2013 a été rythmée par les aménagements de Clio IV auto-école à Bursa, qui devraient représenter 7 000 unités sur l’ensemble de l’année, ainsi que les ventes aux flottes.

L'adaptation de véhicules pour les flottes d'entreprise représente 19 % de l'activité de Renault Tech. De 2009 à 2012, la division a vu son chiffre d'affaires passer de 34,6 à 78,5 millions d'euros. Le nombre de transformations a également plus que doublé sur la période. Renault Tech a aménagé 118 500 véhicules en 2012, dont 29 900 Master à Batilly (Meurthe-et-Moselle), et a pour objectif d'atteindre la barre des 120 000 véhicules transformés en 2014.

« Les perspectives de développement à l’international sont importantes. Le plan d’action vise un objectif de 15 % des transformations hors d’Europe d’ici à 2014 », explique la direction de Renault Tech, dont la part des exportations hors d’Europe représente actuellement 8 %. La division ouvrira en début d'année prochaine une douzième antenne à Tanger. (JOURNALAUTO.COM 26/11/13)

Alexandra Frutos