Renault Samsung veut devenir le troisième constructeur en Corée

Renault Samsung a annoncé son ambition de se hisser d’ici à 2016 au rang de troisième constructeur coréen, derrière Hyundai et Kia, en termes de ventes sur le marché local. La filiale locale de Renault a indiqué qu'elle prévoyait de vendre plus de 200 000 voitures à cet horizon, contre 131 010 en 2013.

Renault Samsung, qui avait subi des pertes en 2012, a dégagé l’an dernier un bénéfice net de 17 milliards de wons (11,6 millions d’euros), pour un chiffre d’affaires de 3 300 milliards (2,25 milliards d’euros). « Les résultats de l’an dernier sont le fruit des plans de relance drastiques de 2012-2013 », indique le constructeur dans un communiqué. Il a ajouté que le lancement réussi des SM5 Platinum et TCE, de la SM3 Z.E. et du QM3, ainsi que des mesures de réduction des coûts, avaient amélioré sa compétitivité.

Renault Samsung apportera des améliorations à sa gamme cette année afin de renforcer sa présence sur le marché (la SM5 recevra par exemple une motorisation diesel). Il travaille par ailleurs sur les remplaçants de la SM5 et du QM3 qui sont annoncés pour 2016.

Enfin, le constructeur a souligné qu'il voulait également être le premier en matière de qualité. « L'amélioration de la qualité renforcera la compétitivité globale de la marque », a-t-il indiqué. (YONHAP NEWS 2/4/14)

Frédérique Payneau