Renault-Nissan va fournir 200 voitures 100?% électriques à la COP21

Renault-Nissan s’apprête à fournir l’une des plus vastes flottes de véhicules électriques jamais mise à disposition des Nations Unies. Partenaire officiel de la Conférence des Nations Unies pour le climat, la COP21 à Paris, l’Alliance mettra à disposition 200 voitures 100? % électriques durant le sommet annuel qui se déroulera du 30 novembre au 11 décembre. Ces véhicules devraient parcourir plus de 400 000 kilomètres, produire zéro émission ? c’est-à-dire ni émissions de CO2, ni polluants atmosphériques réglementés lors de la conduite, conformément au cycle d’homologation NEDC ? et être affectés au transport des délégués pendant la 21ème Conférence Annuelle des Parties (COP21), où sont attendus plus de 20 000 participants accrédités par l’ONU en provenance de 195 pays.

"Les véhicules électriques sont un mode de transport pratique et abordable qui permet de réduire considérablement les émissions de CO2. Ils réduisent également les polluants atmosphériques réglementés des moteurs, améliorant ainsi la qualité de l’air de nos villes. Ensemble, les secteurs publics et privés ", a déclaré Carlos Ghosn, président de Renault-Nissan.

La flotte de véhicules de la COP21 sera composée de la citadine Renault ZOE, de la berline compacte Nissan Leaf et du fourgon Nissan e-NV 200 en version à 7 places. Les véhicules seront à la disposition des délégués pour les transporter 24h/24, 7 jours/7 entre le site de la conférence, au Bourget, et Paris, en complément des transports publics. Pour la première fois, les Nations Unies utiliseront une flotte zéro émission ou 100? % électrique pour assurer l’ensemble du service de navettes de leurs délégués lors d’un sommet sur le climat.

Les véhicules fournis par l'Alliance seront en outre conduits par une équipe de 200 chauffeurs professionnels ainsi que par 200 salariés volontaires de Renault et Nissan. Au mois de juin, les constructeurs ont lancé un appel à volontariat auprès de leurs salariés, à Paris et en région parisienne, pour leur offrir l’opportunité de participer à la COP21 en tant que chauffeurs bénévoles. Plus de 450 salariés se sont portés candidats avant même la clôture des inscriptions. Les 200 collaborateurs retenus suivront un programme de formation pour se préparer à l’événement. (ECHOS, EL MUNDO 26/10/15)

Juliette Rodrigues