Renault-Nissan va développer de nouveaux véhicules spécifiquement adaptés aux marchés en expansion (1/2)

Renault-Nissan a décidé de développer de nouveaux véhicules spécifiquement adaptés aux marchés en expansion. Ces nouveaux véhicules, issus de l’approche « Common Module Family » (CMF) de l’Alliance, bénéficieront d’économies d’échelle leur permettant d’offrir une grande diversité de produits pour un prix très compétitif. La production destinée au marché indien débutera à Chennai en 2015. Renault et Nissan poursuivent par ailleurs leur politique dynamique de développement de leur réseau et de leur gamme en Inde.

Le président de Renault et de Nissan Carlos Ghosn explique que l’objectif est de répondre aux exigences spécifiques d'une nouvelle génération de clients dans les pays qui enregistrent la plus forte croissance économique du monde, et particulièrement celles des consommateurs qui achètent une voiture neuve pour la première fois. « Ces consommateurs influents ne veulent pas d'une voiture dépouillée d'une partie de son contenu par rapport à sa configuration d’origine alors qu'elle était destinée à des marchés parvenus à maturité. Ils veulent et méritent une voiture qui soit moderne, robuste et élégante ? avec un niveau de prix qui répercute une forte réduction des coûts pour un véhicule aussi généreusement doté », souligne-t-il.

Il s’agit du premier programme élaboré conjointement par Renault et Nissan, dont les équipes ont travaillé étroitement dès le début de sa conception. L'approche CMF définit une famille de véhicules constituée par assemblage de « Big Modules » compatibles entre eux : compartiment moteur, habitacle, sous-caisse avant, sous-caisse arrière et architecture électrique/électronique. Le principe des « Big Modules » permet d’organiser des combinaisons multiples afin de maximiser l'efficacité tout en favorisant la différentiation des marques.

Alexandra Frutos