Renault Espace : 30 ans d’innovation (1984-2014)


Produite à plus de 1 245 000 unités sur quatre générations, la Renault Espace souffle cette année ses « 30 bougies ». En décembre 1982, Philippe Guédon, PDG de Matra Automobiles, soumet à Renault le projet Matra P23 (deux précédents projets seront proposés à Peugeot, puis Citroën, mais refusés finalement par les deux marques).

« C’est la voiture à laquelle on aboutira naturellement lorsqu’on aura dépassé toutes les vanités automobiles », déclare, à l’époque, Bernard Hanon, PDG de Renault, de retour d’un séjour aux Etats-Unis, où il a constaté, tout comme Philipe Guédon, l’engouement pour les vans aménagés. La caractéristique « révolutionnaire » de ce modèle sera la possibilité de sièges arrière indépendants et démontables, ainsi que le principe d’un châssis cage, galvanisé à chaud, recouvert de panneaux de polyester stratifié.

Après la signature, en juin 1983, d’un accord de coopération entre les deux constructeurs, la Matra P23 devient la Renault Espace dont la fabrication est confiée à Matra à partir d’organes mécaniques Renault. Premier véritable monospace au monde, l’Espace marque une révolution dans l’histoire de l’automobile familiale. Présentée à la presse en avril 1984, très enthousiaste devant cette voiture modulable, pouvant transporter jusqu’à 7 personnes, elle concrétise le slogan « Des voitures à vivre » lancé par le constructeur.
|center
Après un démarrage lent (à peine 9 exemplaires vendus en juillet, 1er mois de commercialisation), l’Espace finira par conquérir les familles et s’imposera progressivement comme le haut de gamme de Renault. Au cours des années, le modèle connaîtra diverses évolutions, techniques et esthétiques, des séries spéciales et des modèles « hors séries » (comme l’Espace COJO lors des Jeux Olympiques d’Albertville en 1992 ou l’Espace F1 Williams en 1994), suivront l’Espace II (1991), puis l’Espace III (1996) et l’Espace IV (2002). Devant la progression des ventes (près de 50 000 exemplaires en 1988), l’usine Alpine de Dieppe viendra s’ajouter comme deuxième unité de production.

En 2002, Renault décide de produire et de fabriquer l’Espace IV à Sandouville, la plate-forme sera commune avec Laguna II et Vel Satis. Entre 2002 et 2012, 365 200 unités seront produites. Le modèle adopte la nouvelle identité Design Renault en 2012.

« Espace est probablement la voiture qui incarne le mieux la capacité d’innovation et l’image de Renault dans le haut de gamme », déclare Philippe Brunet, directeur du programme D/E Renault. « ?.En célébrant aujourd’hui ses 30 ans d’existence, Renault Espace démontre qu’innover, pour le bénéfice concret des clients, génère succès et longévité. Une saga qui ne demande qu’à se poursuivre? ».

Plus d’infos sur [www.renault.com->http://www.renault.com]

emmanuel