Regain d'optimisme au salon de Genève (2/2)

Deux catégories de véhicules se partagent la vedette cette année au salon de Genève : les voitures luxueuses et ultra-sportives, qui sont toujours en force au salon suisse, et les tout-terrain/tout chemin de loisir, qui représentent plus de 20 % du marché européen après avoir vu leurs ventes exploser ces dernières années.Coté bolides aux tarifs prohibitifs, Aston Martin a dévoilé la Vulcan, un modèle de plus de 800 ch qui ne pourra être conduit que sur piste et sera fabriqué à seulement 24 exemplaires. Ferrari a présenté la remplaçante de la 458 Italia, la 488 GTB, équipée d’un moteur V8 biturbo de 670 ch ; Lamborghini l'Aventador Superveloce, qui affiche 740 ch, et McLaren la 675 LT équipée d’un moteur V8 biturbo de 675 ch. Le constructeur suédois Koenigsegg a montré la Regera, dotée d’une motorisation hybride de 1 500 ch, et le petit constructeur danois Zenvo une nouvelle version de sa ST1 qui conserve un moteur de 1 000 ch.Les fans de luxe et de puissance ont également pu découvrir à Genève la deuxième génération de l’Audi R8 dotée d’un moteur V10 de 610 ch, la Lotus Evora 400, la Mercedes AMG-GT3, le coupé Porsche Cayman GT4 (385 ch), la nouvelle Ford GT (plus de 600 ch), la Ford Focus RS (315 ch) et le concept de coupé Bentley EXP10 Speed 6.Coté tout-chemin/tout terrain de loisir, Renault a occupé la vedette avec le Kadjar, cousin du Nissan Qashqai, qui sera commercialisé en Europe en juin. Hyundai a présenté la nouvelle génération du Tucson et son compatriote Ssangyong le Tivoli. Chez les Japonais, Honda a exposé le nouveau HR-V et Mazda le CR-3 ; Infiniti a présenté le QX30, une étude de tout-chemin de loisir compact très avancée ; Mitsubishi le XR-PHEV II, un concept de tout-terrain de loisir hybride qui annonce le style de la prochaine génération de l’ASX, et Suzuki le prototype i-M4 qui annonce un futur petit tout-terrain de loisir. Le constructeur chinois Qoros a présenté le Qoros 3 City. Seat a exposé le concept 20V20, qui montre la voie pour son premier tout-terrain de loisir, tandis qu’Aston Martin a dévoilé un concept de tout-chemin de loisir sportif dénommé DBX. « Il y a une nouvelle exubérance ici. Les styles sont plus audacieux. L’Europe est de retour », s’est réjoui Roel de Vries, directeur du marketing de Nissan dans le monde. Ce constat concerne non seulement les marques élitistes européennes, mais aussi les constructeurs généralistes.Les projets dans le secteur automobile d'Apple et Google, les géants américains de l'électronique et de l'informatique, ont été largement commentés au salon par les constructeurs.Enfin, la marque allemande Borgward, née en 1919 et arrêtée en 1961, a profité du salon de Genève pour annoncer sa renaissance.

Frédérique Payneau