Réduction des émissions : des taxis de onze pays s'engagent

Des compagnies de taxis de onze pays se sont fixé des objectifs de renouvellement de leurs flottes pour réduire leurs émissions polluantes à l'horizon 2020, a annoncé le 6 octobre une entreprise française à l'origine de cette initiative. A l'approche de la conférence de Paris sur le climat (COP21), ces compagnies représentant au total plus de 20 000 taxis vont chacune s'engager à ce qu'au minimum un tiers des nouveaux véhicules qui entreront dans leur flotte dans cinq ans « émettent moins de 60 grammes de CO2 par kilomètre ». Ce chiffre est à mettre en parallèle avec l'objectif européen fixé pour les constructeurs d’automobiles à l’horizon 2020, à savoir 95 g/km.

« L'idée est d'organiser un mouvement avec des compagnies qui s'engagent et qui cherchent à évangéliser cette dynamique de remplacement de véhicules par des véhicules moins polluants », a déclaré à l'AFP (6/10/15) Yann Ricordel, directeur général des Taxis Bleus, l'entreprise française qui a lancé cette initiative, soutenue par le ministère de l'Ecologie. Dix autres compagnies ont répondu à l'appel et devraient détailler leurs objectifs lors de la COP21 en décembre, d’après M. Ricordel. Parmi elles figure une société allemande, une britannique, une italienne et même une canadienne. « On aimerait que des compagnies chinoises nous suivent aussi », a ajouté le dirigeant des Taxis Bleus, en souhaitant doubler d'ici à décembre le nombre de taxis concernés par ces engagements.

Alexandra Frutos