Record de dépenses de R&D cette année pour les constructeurs japonais

Les sept principaux constructeurs d'automobiles japonais (Toyota, Nissan, Honda, Mitsubishi, Mazda, Suzuki et Fuji Heavy Industries/Subaru) ont établi un budget R&D cumulé de 2 481 milliards de yens (17,8 milliards d'euros) pour l'exercice fiscal qui s'achèvera fin mars 2015, un record, indique une étude du Nikkei.

Toyota, notamment, a budgété 6,9 milliards d'euros pour ses dépenses de R&D cette année, Honda 4,65 milliards d'euros, et Nissan 3,6 milliards d'euros. "Il est indispensable de créer des techniques révolutionnaires alors que s'intensifie la concurrence dans le domaine des voitures intelligentes, qui associent les technologies automobiles traditionnelles à l'électronique et à l'informatique en réseau", souligne l'étude.

Les constructeurs japonais, pionniers dans le domaine des voitures propres en général et hybrides en particulier, continuent de rechercher de nouvelles façons d'améliorer le rendement énergétique de leurs véhicules, de même qu'ils essaient de réduire la pollution, grâce à de nouveaux types de motorisations notamment.

Parallèlement, ils consacrent des montants de plus en plus importants à la sécurité (détection de piétons et autres obstacles), à la conduite autonome, à la communication avec les autres automobiles et les infrastructures, ou encore au divertissement et aux systèmes d'information de bord. (AFP 18/6/14)

Juliette Rodrigues