Réagissant à un article du magazine allemand Auto Bild....

Réagissant à un article du magazine allemand Auto Bild, qui indiquait qu'un de ses modèles diesel (le BMW X3 iDrive 20d) avait émis lors d'un test sur route onze fois plus de gaz nocifs que ne l'autorisent les normes européennes, BMW a démenti toute manipulation de se moteurs ou falsification de résultats de tests antipollution. « Chez BMW, nous ne trichons pas et, bien évidemment, nous nous conformons aux exigences légales dans tous les pays et nous nous plions à tous les tests locaux », a affirmé le constructeur dans un communiqué. (AFP)

Frédérique Payneau