Quelques chiffres sur la mobilité et les émissions de CO2

Le magazine allemand AUTO MOTOR UND SPORT fait un point sur la mobilité et sur les émissions de CO2. Actuellement, la région Etats-Unis/Canada rejette l’équivalent de 14,5 tonnes de CO2 par an et par habitant, avec une densité de population d’environ 3 100 personnes par km². A titre de comparaison, avec une densité de population de 3 900 personnes par km², l’Europe rejette 5,2 tonnes de CO2 par an et par habitant, contre 4,6 tonnes par an et par habitant en Asie (pour une densité de population de 8 200 personnes par km²).

Ainsi, bien que la région Etats-Unis/Canada et l’Europe affichent une densité de population proche, les émissions de CO2 en Amérique du Nord sont presque 3 fois plus élevées qu’en Europe. Cela s’explique en partie par la différence de comportement des habitants.

En effet, en Europe, 37 % des habitants prennent leur automobile pour se rendre au travail tandis que 63 % préfèrent s’y rendre à pied, à vélo ou en transports en commun. Aux Etats-Unis, seuls 13 % des habitants optent pour la marche, le cyclisme ou les transports publics, et 87 % des habitants vont travailler en voiture.

L’une des solutions pour réduire les émissions de CO2 dues au transport routier est la voiture électrique. Toutefois, la part de marché des véhicules électriques sur les différents marchés mondiaux reste minime. En Norvège, pays où l’électromobilité est le plus implantée, les modèles électriques ont représenté 6,1 % des nouvelles immatriculations en 2013. Aux Etats-Unis, les ventes de véhicules électriques ont représenté 1,3 % du marché l’an dernier (mais 4 % dans le seul Etat de Californie, où l’électromobilité est particulièrement promue). En Allemagne, les véhicules électriques n’ont atteint une part de marché que de 0,2 % en 2013.

Toutefois, bien que la part de marché des véhicules électriques reste très limitée, le taux de croissance de ce segment est très élevé. Ainsi, en 2013, les ventes de véhicules électriques ont bondi de 460 % aux Pays-Bas, de 105 % en Allemagne ou encore de 85 % en Norvège.

Cindy Lavrut