Quel potentiel pour l'autopartage en Allemagne ?

Selon l’étude de cabinet de conseil Berylls Strategy Advisors réalisée auprès de 1 900 Allemands détenteurs du permis de conduire, l’Allemagne représente un marché potentiel d’un montant de 35 milliards d’euros par an dans le domaine de l’autopartage.

Pour calculer ce chiffre d’affaires potentiel, Berylls Strategy Advisors a tablé sur une pénétration du marché de 10 % pour l’autopartage. Ainsi, 10 % des quelque 120 millions de trajets réalisés par des particuliers pourraient être effectués en autopartage. Les trajets quotidiens faisant en moyenne 16 km, 1 920 000 000 km sont parcourus chaque jour par l’ensemble des Allemands.

L’objectif de 10 % de trajets réalisés en autopartage est plus un ordre de grandeur qu’une véritable prévision, précise le cabinet de conseil. Néanmoins, en se basant sur ces chiffres, 192 millions de km pourraient à l’avenir être parcourus par des véhicules « partagés ».

Actuellement, en Allemagne, seules 1,7 % des personnes disposant d’un permis de conduire (sur près de 60 millions) sont inscrites à un (des) site(s) d’autopartage, ce qui laisse espérer un fort potentiel de développement de cette activité.

De plus, environ 50 000 réservations de trajets sont réalisées chaque jour sur des sites d’autopartage, soit seulement 0,05 % de l’ensemble des 120 millions de trajets effectués chaque jour en Allemagne.

Bien que l’autopartage ne soit pas encore très utilisé, plus de 60 % des personnes interrogées disent connaître au moins un fournisseur d’autopartage. Les Allemands connaissent donc ce type de service et sont donc susceptibles de les utiliser.

Cindy Lavrut