PwC prévoit un recul de 3 % du marché russe en 2014

Le marché automobile russe, qui a baissé de 5,5 % en 2013 après plusieurs années de forte croissance, devrait connaître un nouveau recul en 2014, de l'ordre de 3 %, indique une étude de PricewaterhouseCoopers. Dans le détail, les ventes de voitures russes devraient baisser de 6 % et celles de voitures importées de 12 %. Les ventes de véhicules de marques étrangères mais assemblés en Russie devraient en revanche augmenter de 4 %.

PwC invoque notamment "l'augmentation du coût des voitures", "la hausse des prix des carburants en raison de la hausse mondiale du coût du pétrole", "les variations du cours du rouble" ainsi que la "réduction des dépenses et investissements publics" dans ce secteur. L'Association des Affaires Européennes (AEB) s'est également montrée prudente pour 2014, estimant que le marché pourrait reculer de 1,6 %.

Ces résultats contrastent très nettement avec ceux de 2012, quand les ventes avaient bondi de 11 %, atteignant le niveau record de 2,9 millions d'unités et attisant les convoitises des constructeurs occidentaux en mal de croissance. Dans l'intervalle, l'économie russe a subi un brusque coup de frein, rendant les ménages réticents à effectuer de grosses dépenses. Le gouvernement estime que le pays est entré dans une période de "stagnation" avec une croissance insuffisante au vu des besoins de modernisation. (AFP 28/1/14)

Juliette Rodrigues