Près de 3 000 salariés de Mercedes à Düsseldorf ont débrayé le 30 septembre

Près de 3 000 salariés de Mercedes à Düsseldorf ont débrayé le 30 septembre, en raison de la possibilité d’une délocalisation d’une partie de la production du Sprinter de ce site vers les Etats-Unis (cf. revue de presse du 23/9/14).

Une telle délocalisation pourrait engendrer jusqu’à 1 800 suppressions d’emplois à Düsseldorf (sur des effectifs totaux de 6 600 personnes).

Néanmoins, elle permettrait d'éviter les taxes douanières lors de l'importation des Sprinter aux Etats-Unis, où sont livrés 15 % de la production de l'usine de Düsseldorf.

Les salariés ont ainsi perturbé la production durant l'équipe de nuit de lundi à mardi puis durant toute la journée du mardi. (HANDELSBLATT, AUTOMOBILWOCHE 30/9/14)

Cindy Lavrut