Précisions sur l'acquisition de Scania par Volkswagen

Le fonds Alecta ayant accepté de céder ses 2,04 % de Scania à Volkswagen, le groupe allemand dispose désormais de 90,47 % du constructeur suédois (cf. revue de presse du 13/5/14).

Les actionnaires qui n'ont pas encore cédé leurs actions Scania vont désormais être contraints de le faire, car les 9,53 % de titres restants seront retirés de la cotation en Bourse de Stockholm.

En effet, selon la législation suédoise, lorsque l'actionnaire majoritaire détient plus de 90 % du capital d'une entreprise, il peut procéder à un retrait de cote des actions restantes.

« C'est une bonne nouvelle pour tout le groupe Volkswagen, puisque nous pouvons franchir l'étape logique et cohérente qui s'ensuit dans notre stratégie, renforcer l'intégration opérationnelle des poids lourds et utilitaires Scania, MAN et Volkswagen », a commenté Martin Winterkorn, président du groupe VW.

L'intégration de Scania dans le groupe Volkswagen pourrait à terme permettre des synergies de 650 millions d'euros par an. (AFP, AUTOMOBILWOCHE, SÜDDEUTSCHE ZEITUNG 13/5/14, ECHOS 14/5/14)

Cindy Lavrut