Plusieurs représentants des salariés de VW s'opposent au versement d'indemnités de départ pour M. Winterkorn

Berthold Huber, représentant du syndicat IG Metall et président par intérim du conseil de surveillance de Volkswagen, ainsi que plusieurs représentants salariaux s'opposent au versement d'indemnités de départ pour l'ancien président du groupe, Martin Winterkorn. Néanmoins, le contrat de M. Winterkorn étant à l'origine sensé courir jusqu'en 2016, M. Winterkorn pourrait prétendre à deux années de rémunération. L'an dernier, il avait touché 15,9 millions d'euros. Les actuelles enquêtes à l'encontre de l'ancien dirigeant, en vue d'établir sa responsabilité dans ce scandale, pourraient régler la question. (AUTOMOTIVE NEWS EUROPE 29/9/15)

Cindy Lavrut