Plusieurs repreneurs éventuels seraient intéressés par la reprise de Kaiser

Plusieurs repreneurs éventuels se seraient montrés intéressés par la reprise de Kaiser, un équipementier allemand spécialisé dans les composants pour véhicules diesel (transmissions, moteurs et freins). Kaiser est en faillite depuis le mois de décembre 2013. L'équipementier, qui emploie encore 650 salariés en Allemagne, a réussi à signer de nouveaux contrats, encourageant ainsi les repreneurs. L'administrateur judiciaire de Kaiser estime pour l'instant qu'aucun licenciement économique n'est nécessaire pour redresser l'équipementier. (AUTOMOBILWOCHE 26/2/14)

Cindy Lavrut