Plus de 750 solutions de reclassement identifiées dans l’usine PSA de Rennes

La direction de l'usine PSA Peugeot Citroën de Rennes-La Janais a annoncé le 23 juillet que 759 solutions de reclassement avaient été « identifiées », sur un objectif de 1 400 départs volontaires sur 5 500 salariés d'ici à fin décembre 2013.

« Le bilan de fin juillet a marqué une progression nette des adhésions, compte tenu entre autres des départs en congés senior », a indiqué la direction dans un communiqué. Elle a également fait état de deux projets de réindustrialisation sur le site. Le premier permettrait le reclassement de 17 salariés et le second de 23 « dans un premier temps ».

Ces deux projets viennent s'ajouter au projet déjà annoncé avec la SNCF et dans le cadre duquel un protocole PSA/SNCF a été signé pour la réfection de rames TGV sur le site de La Janais. Ce projet devrait mobiliser 80 salariés mis à disposition par PSA, pour une durée de trois à cinq ans, et qui seraient réintégrés sur Rennes à la fin de leur détachement.

« D'autres projets de réindustrialisation sont encore en cours qui devraient permettre de reclasser d'autres salariés de l'usine PSA de Rennes », est-il ajouté dans le communiqué.

La direction avait annoncé début juillet que 322 salariés s'étaient engagés à un départ volontaire dans le cadre du PSE lancé le 2 mai. (AFP 23/7/13, ECHOS 24/7/13)

Alexandra Frutos