Plastivaloire a dépassé son objectif de rentabilité durant l'exercice décalé achevé fin septembre

Profitant de la diversification « accrue » de ses clients et de son expansion en Europe, Plastivaloire a augmenté son bénéfice de 39 % en 2014/2015 et dépassé son objectif de rentabilité. Sur l'exercice décalé achevé fin septembre, la société spécialisée dans la transformation de plastiques a dégagé un bénéfice net (part du groupe) de 16,4 millions d'euros. Son excédent brut d'exploitation (Ebitda) a parallèlement grimpé de 27,6 %, pour atteindre 49,4 millions d'euros. Cela correspond à 10,3 % des ventes, alors que le groupe s'était engagé dans un premier temps sur une fourchette de 8 % à 9 %, relevée en juin à 9-10 %. Le chiffre d'affaires de l'entreprise a de son côté augmenté de 14,2 %, à 478,5 millions d'euros.

« Cette performance s'appuie sur une croissance organique solide de 3,8 % et sur la contribution des sociétés (allemande) Karl Hess (sur 9 mois) et (turque) Otosima (sur 3 mois) acquises durant l'exercice », souligne Plastivaloire dans un communiqué.

L'activité de fabrication de pièces destinées à l'automobile (BAP) a progressé de 6,3 %, « soutenue par l'acquisition de contrats auprès d'une clientèle de plus en plus diversifiée ». Celle dédiée au multimédia et à l'industrie (PVL) a augmenté de 26,7 %, « à la faveur d'une nette accélération de l'activité de Karl Hess en fin d'exercice grâce à l'entrée en production de nouvelles commandes », ajoute l’équipementier.

Pour les prochains mois, le groupe prévoit notamment de poursuivre dans les l'intégration de Karl Hess et d'Otosima, « afin de renforcer ses positions en Europe sur des zones de production automobile clés, en particulier auprès des constructeurs allemands et asiatiques ». Plastivaloire vise pour l'exercice 2015/16 un chiffre d'affaires supérieur à 510 millions d'euros, assorti d'une marge d'Ebitda de 10 %. (AFP 16/12/15)

Alexandra Frutos