Plastic Omnium prend une nouvelle dimension avec l’acquisition de la division systèmes extérieurs de Faurecia

Dans un entretien accordé à INVESTIR-LE MAGAZINE DES FINANCES (2/1/16), le président directeur général de Plastic Omnium Laurent Burelle explique qu’avec l’acquisition de la division systèmes extérieurs de Faurecia, le chiffre d’affaires du groupe va augmenter de 2 milliards d’euros et passera, sur la base des données de 2015, à milliards d’euros. « Parallèlement, notre budget recherche et développement sera porté à 400 millions d’euros par an, contre 300 millions jusqu’à présent. C’est la raison première de cette opération : avoir une dimension globale et une capacité d’innovation plus forte », déclare-t-il. « Plastic Omnium devient ainsi le 25ème équipementier mondial, alors qu’il n’était que 40ème », ajoute-t-il.

Le codirecteur général Jean-Michel Szczerba indique de son côté que la rentabilité de la division rachetée à Faurecia est de l’ordre de 3,5 % alors que celle de Plastic Omnium se situe autour de 9 %. « Nous pensons pouvoir hisser la marge de la division acquise à un niveau de 6 % à 7 % dans les trois ans, grâce à l’accélération de notre programme d’investissement. Nous allons mettre ces usines aux standards Plastic Omnium », déclare-t-il.

« Nous réalisons une acquisition environ tous les quatre ans. C’est notre rythme biologique. Je pense que la prochaine sera encore dans l’un de nos deux métiers. En revanche, pour l’acquisition suivante, il faudra faire un saut technologique afin d’être prêts pour la voiture des années 2025-2030 », indique par ailleurs M. Burelle.

Alexandra Frutos