Plastic Omnium détaille ses objectifs pour la période 2014-2018

Dans un entretien accordé à INVESTIR-LE JOURNAL DES FINANCES (13/12/14), le président de Plastic Omnium Laurent Burelle indique que le plan à moyen terme présenté récemment, qui vise un chiffre d’affaires de 7 milliards d’euros en 2018, en hausse de 32 % par rapport aux 5,3 milliards attendus cette année, « devrait marque l’accélération du passage d’une industrie de matières premières et de procédés à une industrie de modules et d’ensembles ». Jean-Michel Szczerba, directeur général délégué du groupe, ajoute que « la période 2014-2018 sera marquée par une accélération des investissements, qui vont atteindre 1,7 milliard d’euros, contre 1 milliard pour le plan précédent, 2009-2013. Ces investissements, toujours autofinancés, seront orientés dans deux directions. La poursuite de la globalisation, avec l’entrée en activité de 20 nouvelles usines qui viendront s’ajouter aux 110 que nous possédons actuellement. Douze seront situées en Asie, cinq en Amérique du Nord et trois en Europe. Parmi ces vingt usines, treize seront construites l’an prochain ou sont en cours de construction. Elles contribueront à l’activité du groupe en 2016-2017. La seconde direction est l’émergence de nouvelles lignes de produits qui doivent représenter 40 % de la croissance d’ici à 2018. Plastic Omnium, qui a enregistré une expansion deux fois supérieure à celle de la production automobile entre 2009 et 2013, va continuer au même rythme. Nous visons une croissance de plus de 30 % face à un marché en hausse de 14 % à 15 % ».

Alexandra Frutos