Pirelli revoit à la baisse ses prévisions annuelles en raison de la conjoncture en Russie et au Brésil

Pirelli a dégagé sur neuf mois un bénéfice net quasi inchangé,de 291,2 millions d'euros, pour un chiffre d'affaires de 4,712 milliards d'euros, en hausse de 4 %, en partie grâce à des effets de change, favorables, a précisé le groupe.

Toutefois, pour l'ensemble de l'année 2015, le manufacturier a revu à la baisse ses prévisions en raison d'une conjoncture dégradée en Russie et au Brésil. Pirelli, qui est actuellement en train de passer sous pavillon chinois (ChemChina) et a récemment été retiré de la Bourse de Milan, s'attend désormais à un bénéfice d'exploitation après charges exceptionnelles de l'ordre de 870 millions d'euros (au lieu de 930 millions) et à un chiffre d'affaires de quelque 6,25 milliards d'euros, en hausse de 4 % (au lieu de 6,35 milliards). Il continue de prévoir des investissements de moins de 400 millions d'euros et une dette inchangée de 850 millions d'euros. (AFP, CAPITAL 11/11/15)

Juliette Rodrigues