Pirelli : dissolution avec effet immédiat du pacte d'actionnaires

Les membres du pacte réunissant une partie des actionnaires de Pirelli sont convenus de dissoudre cet accord de manière anticipée avec effet immédiat, a indiqué le groupe dans un communiqué le 31 octobre. Les participants, qui représentent ensemble quelque 31,5 % du capital du groupe "sont tombés d'accord pour une dissolution à partir de la date d'aujourd'hui, 31 octobre 2013, donc en anticipation par rapport à l'échéance prévue le 15 avril 2014", explique le texte, qui ne précise pas les motifs de cette décision.

Les membres (Generali, Camfin, Edizione Srl, Fondiaria-SAI, Intesa Sanpaolo, Mediobanca, Massimo Moratti et Sinpar) sont par conséquent "libérés définitivement et irrévocablement de tous les engagements et obligations liés au pacte", ajoute Pirelli.

Le patron de Pirelli Marco Tronchetti Provera avait annoncé il y a quelques jours qu'une décision sur le pacte était imminente et avait précisé qu'il n'existait pas "d'hypothèse alternative" à sa dissolution.

La presse italienne indique cette opération devrait mettre un terme aux contentieux juridiques entre M. Provera et la famille Malacalza (actionnaire de Pirelli), après des mois de tensions. (AFP, STAMPA, ECHOS 31/10/13)

Juliette Rodrigues