Pierre Gattaz (Medef) se dit opposé à toute fiscalité écologique

Le nouveau président du Medef, Pierre Gattaz, s'est dit opposé à toute fiscalité écologique, dont l'augmentation du prix du diesel. « Je dis non à toute fiscalité écologique. L'environnement doit se traiter aussi par nos entreprises, l'innovation, par les sciences, par les ingénieurs. Faisons confiance aux ingénieurs », a-t-il déclaré alors qu’il était l'invité du Grand Jury RTL-Le Figaro-LCI le 7 juillet.

Concernant la possibilité que le Premier ministre Jean-Marc Ayrault accepte une hausse de 0,4 centime d'euro par litre de gazole, M. Gattaz a estimé qu'il ne fallait pas « augmenter les taxes ». « On est submergé de taxes. 0,1 point d'augmentation de cotisations sociales, cela crée 10 000 chômeurs à 5 à 7 ans. Nous avons déjà 147 taxes avant le résultat », a-t-il expliqué.

Selon lui, augmenter la fiscalité du gazole induirait trois problèmes : un pouvoir d'achat amputé, un affaiblissement de la filière diesel automobile et un renchérissement du coût des transports en France. « En matière d'écologie, il faut parler d'efficacité énergétique », a-t-il souligné. (AFP 7/7/13)

Alexandra Frutos