Peugeot repense son écosystème digital

Peugeot vient d'achever un processus d'appel d'offres au terme duquel l'agence Isobar, filiale de Dentsu Aegis Network, s’est vu confier les rênes de la transformation digitale de la marque.

« Peugeot s'est construit avec Internet depuis 1995, nous étions alors des précurseurs. Mais par la force des choses, nous avons construit des sites tournés vers les métiers de la concession, désormais ils seront centrés sur le client », explique Anne-Laure Merillon-Brochard, directrice du marketing digital de Peugeot.

La marque veut faire de la place à l'intuitivité et à la facilité d'accès aux sites, le but étant de profiter de la visibilité pour transformer un plus grand nombre de contacts qualifiés. « En les accompagnant mieux, nous devrions accroître les taux de conquête », estime Mme Merillon-Brochard. A titre d'exemple, l'espace personnel MyPeugeot s'ouvrira à tous, y compris aux prospects.

Sur le plan de l'architecture, Peugeot va s'appuyer sur un back office commun, qui servira de socle à une stratégie de site par pays, ce qui est l'approche la plus économique à ce jour, d’après les constructeurs.

Le nouvel écosystème digital de Peugeot doit être lancé en 2015 sur l’ensemble des filiales, avant de s’étendre, dès l'année suivante, à tous les marchés où la marque est active. (JOURNALAUTO.COM 10/6/14)

Alexandra Frutos