Peugeot professionnalise ses ventes aux entreprises

D'ici à fin juin, Peugeot comptera 81 « Peugeot Professionnel Center », des points de vente répondant à une charte exigeante, en termes de professionnalisme des équipes de vente dédiées aux entreprises, de variété de VUL proposés et de service après-vente. « La professionnalisation de notre réseau de distribution dans l’approche de la clientèle Entreprises est l’un des trois projets structurants que nous déployons cette année, avec le CRM et la reconquête après-vente », explique Xavier Duchemin directeur de Peugeot France. « Nous avions déjà des Business Center, avec trois niveaux d’engagement. Aujourd’hui, nous standardisons nos exigences de qualité de service dans une seule charte contenant 22 critères à respecter », ajoute Marie-Eve Barril, responsable du label Peugeot Professionnel Center.

Les 81 points de vente labellisés couvrent 69 % du potentiel Entreprises en France. « Nous avons préféré définir un niveau d’exigence élevé, quitte à ne pas couvrir tout le potentiel », indique Mme Barril. A lui seul, le groupe Métin, présent en région parisienne, déploie le label sur 7 de ses points de vente, avec la création d’un poste de coordinateur central pour gérer l’activité. Le réseau Peugeot Professionnel Center sera animé sur la base d’objectifs semestriels portant sur les ventes de VUL. Il bénéficiera d’un nouvel outil de ciblage des entreprises proposé par la marque.

Avec ce déploiement, Peugeot s’est fixé pour objectif à moyen terme d’atteindre une part de marché auprès des professionnels de 25 % en VP et de 20 % en VUL. En 2014, portée par sa 308, la marque a déjà réalisé une excellente performance sur le marché des entreprises (dont les loueurs de longue durée), avec une progression de ses ventes VP de 17,4 % et un gain de 2,1 points de part de marché, à 21,3 %. Ses résultats sur le marché VUL se sont en revanche repliés de 0,6 point, à 15,9 % de parts de marché, « parce que nous avons fait le choix de la rentabilité en laissant partir quelques marchés grands comptes », justifie M. Soulisse. Pour 2015, le dirigeant ambitionne de faire mieux, visant 17 % de parts de marché VUL et 22,3 % en VP. Il compte sur la jeunesse de la gamme Peugeot - trois ans d'âge moyen - avec principalement les 308 et 2008 en VP et le nouveau Boxer en VUL, ainsi que sur les nouvelles motorisations à faibles émissions de CO2. (AUTOACTU.COM 17/3/15)

Alexandra Frutos