Pékin va instaurer un système de circulation alternée

Pékin va instaurer un système de circulation alternée en cas de forte pollution ; les véhicules auront le droit de circuler en fonction de leur immatriculation paire ou impaire.

Cette mesure sera appliquée lorsqu'une grave pollution atmosphérique sera enregistrée durant au moins trois jours d'affilée.

Les automobilistes pékinois ont déjà interdiction de circuler un jour par semaine (avec un système de rotation en fonction du dernier chiffre de la plaque d'immatriculation).

Ces systèmes de restriction de la circulation selon les plaques d'immatriculation poussent les consommateurs plus aisés à acheter un deuxième véhicule afin de contourner les interdictions de circulation.

Néanmoins, Pékin un quota d'immatriculation, attribuant de nouvelles plaques par un tirage au sort. La ville veut plafonner son parc automobile à 6 millions de voitures fin 2017 (contre 5,5 millions actuellement). (AFP 17/10/13)

Cindy Lavrut