Pékin va autoriser les constructeurs étrangers à fonder de nouvelles coentreprises dans les V.E.

Le gouvernement chinois va autoriser les constructeurs étrangers à fonder de nouvelles coentreprises avec des partenaires locaux, à condition que ces coentreprises soient dédiées à la production de véhicules électriques ; les constructeurs étrangers ne pourront pas détenir plus de 50 % des parts de ces futures coentreprises. (Automotive News China)

Cindy Lavrut