Pékin autorisera de nouvelles coentreprises

Le gouvernement chinois va autoriser les constructeurs étrangers à fonder de nouvelles coentreprises avec des partenaires locaux, à condition que ces coentreprises soient dédiées à la production de véhicules électriques, à précisé le Ministère chinois du Commerce.

Les constructeurs étrangers ne pourront pas détenir plus de 50 % des parts de ces futures coentreprises.

Cette directive prendra effet le 28 juillet.

Jusqu'à présent, les constructeurs étrangers ne pouvaient pas fonder plus de 2 coentreprises avec des partenaires chinois dans le secteur automobile. Cette limite n'est levée que dans le domaine des véhicules électriques.

Avec cette mesure, le gouvernement chinois entend encourager la production de véhicules électriques. (AUTOMOTIVE NEWS CHINA 4/7/17)

Cindy Lavrut