Paul Willcox, président de Nissan Europe, a...

Paul Willcox, président de Nissan Europe, a déclaré que le constructeur pourrait devenir dès 2016 la première marque asiatique sur le Vieux Continent, supplantant ainsi Toyota. Sur les huit premiers mois de l’année, Toyota a enregistré une progression de 7,9 % de ses ventes dans l’Union européenne (à 353 000 unités), mais Nissan continue de réduire l’écart (300 000 unités, + 9,6 %) et tous deux se rapprochent désormais des 4 % de part de marché. "Nissan est en train de changer de dimension, nous sommes déjà le premier constructeur asiatique en Angleterre, en Espagne et en France", souligne de son côté Guillaume Cartier, directeur des ventes et du marketing de Nissan en Europe. Nissan a notamment bénéficié du succès de ses crossovers d'une part, et de son alliance avec Renault, d'autre part. (Echos)

Juliette Rodrigues