PSA table sur un recul de 30 % de ses ventes en Amérique du Sud en 2014

Plombé par la forte baisse enregistrée au Brésil et en Argentine, où les ventes de voitures neuves ont reculé de 8,8 % et 25 % respectivement depuis le début d'année, PSA Peugeot Citroën table sur un recul de ses ventes de 30 % en Amérique du Sud en 2014. « Notre volume devrait se situer autour de 220 000 unités », indique aux ECHOS (20/10/14) Carlos Gomez, directeur du groupe pour la zone Amérique latine. L’objectif du groupe est de revenir à la rentabilité au plus tard en 2017.

Depuis janvier, les ventes de PSA ont diminué de 19,2 % au Brésil, à 73 500 unités, et de 27,4 % en Argentine, à 81 600 unités. La production a même été divisée par deux en Argentine, où le constructeur ne tourne plus qu'avec une seule équipe dans son usine de Palomar. Au Brésil, le site de Porto Real est quant à lui passé de trois à deux équipes.

PSA pâtit d’une gamme de modèles trop large - 29 -, dont de vieux modèles inadaptés à la demande, mais aussi d’une intégration locale trop faible. « Nous avançons sur ces deux points. Nous avons retiré la 207 et différentes carrosseries de C4. Et nous intégrons différents éléments de plateformes comme les sièges, même si nous sommes limités en Argentine vu le tissu de fournisseurs, qui n'est pas toujours au niveau », souligne M. Gomez.

Alexandra Frutos