PSA réfléchit à renforcer son partenariat avec Dongfeng

« On a un certain nombre de réflexions en cours avec [Dongfeng] sur la manière de renforcer notre partenariat, voilà le sujet qui nous préoccupe », a déclaré le président de PSA Peugeot Citroën Philippe Varin le 28 septembre, en marge de l'inauguration d'une nouvelle usine avec son autre partenaire chinois, Changan.

Le constructeur français possède deux coentreprises en Chine : l'une à Shenzhen (sud-est) avec Changan, consacrée à la ligne Citrën DS, et l'autre avec Dongfeng, qui produit des véhicules Peugeot et Citroën dans leurs trois usines de Wuhan (centre).

« On est ici dans le pays qui a le plus gros marché de voitures particulières du monde, on a une bonne dynamique, il est important qu'on examine avec Dongfeng toutes les possibilités qu'on a de coopérer, d'aller plus loin », a souligné M. Varin.

La part de marché de PSA en Chine est actuellement de 3,8 %, a indiqué Grégoire Olivier, directeur de la zone Asie du constructeur. « On va dépasser les 4 % avec le lancement de la C-Elysée et de la Peugeot 301 l'année prochaine », deux modèles dédiés aux marchés émergents, a-t-il poursuivi. PSA compte atteindre 5 % en 2015. (AFP 28/9/13)

Alexandra Frutos