PSA étudie une nouvelle source d’énergie, la combustion des métaux

Dans le cadre de sa démarche d’innovation collaborative, PSA et le laboratoire orléanais Prisme travaillent sur la combustion des métaux. A partir des premiers travaux réalisés, les chercheurs ont étudié l’énergie résultant de la combustion de l’aluminium, du fer et du magnésium. Le métal oxydé, déjà utilisé comme combustible dans les fusées, offre une densité énergétique très élevée et présente par conséquent une alternative intéressante et à fort potentiel aux énergies fossiles. (Autoactu.com)

Alexandra Frutos