PSA étudie "toutes les opportunités de développement du groupe"

PSA Peugeot Citroën étudie toujours la possibilité de nouer de nouveaux partenariats, a déclaré Philippe Varin, président du groupe, en marge de l'inauguration de la ligne de production de la nouvelle famille de moteurs EB Turbo PureTech à Douvrin (Pas-de-Calais). "Je veux vous confirmer que nous étudions de nouveaux projets de développement industriel et commercial avec différents partenaires", a fait savoir M. Varin . "J'étudie toutes les pistes qui répondent à notre vision. Je n'ai pas le droit de laisser passer des opportunités qui permettraient au groupe de se développer", a-t-il ajouté.

"Nous allons réussir le redressement du groupe. Mais, sortir de l'ornière un groupe qui comprend 200 000 collaborateurs (...), cela prend un peu de temps", a souligné M. Varin.

M. Varin a en outre rappelé que son groupe coopèrait déjà avec différentes banques dans diverses régions du monde, dont Santander au Brésil. "S'il y a des possibilités d'optimisation, on les regarde".

Le président du directoire de PSA a par ailleurs défendu l'alliance nouée en février 2012 avec l'américain General Motors, alors même que le développement en commun d'une plateforme pour les petites voitures à faible émission de CO2 est en cours de réexamen. "A ceux qui peuvent dire que cette alliance est un échec, que la montagne a accouché d'une souris, je veux leur dire simplement que cette souris va nous rapporter plusieurs centaines de millions d'euros." (AFP 29/10/13)

Juliette Rodrigues