PSA et IBM renforcent leur partenariat dans les véhicules connectés

PSA Peugeot Citroën et le spécialiste de l’informatique américain IBM ont annoncé le 22 avril l'élargissement de leur partenariat, conclu l'an dernier, en vue de développer une offre de services pour véhicules connectés. Cet accord « aidera divers acteurs de l'économie de l'internet des objets à analyser des données afin d'offrir des services à bord des véhicules connectés », ont indiqué les deux groupes dans un communiqué conjoint.

Alors que « le nombre de véhicules connectés dans le monde devrait augmenter considérablement pour atteindre un quart de milliard à l'horizon 2020 [...], les conducteurs et leurs passagers pourront bénéficier de nouvelles informations améliorant la sécurité et le confort de leur mobilité », notamment dans les « smart cities », des villes intelligentes dotées d'infrastructures connectées, souligne le document. Ces villes interconnectées « pourront concevoir un service évolué de communication avertissant en direct les automobilistes des travaux sur la route, des déviations et des embouteillages », précise-t-il.

« IBM et PSA partageront les responsabilités du développement, de la vente et du marketing, ainsi que de l'offre et de la mise en oeuvre de ces services auprès des clients », ajoutent les deux partenaires dans leur communiqué.

PSA considère que ce partenariat mettra les « services connectés à la portée du grand public [...], tandis que des acteurs de différents secteurs saisiront ces nouvelles opportunités pour offrir des services personnalisés », a déclaré Brigitte Courtehoux, chargée des véhicules connectés chez PSA Peugeot Citroën.

« Des solutions connectées » seront développées dans « le premier centre d'innovation » à Paris par des ingénieurs des deux groupes et « en collaboration avec les clients » afin de répondre « aux besoins spécifiques de leur activité et de leur clientèle », assurent encore les partenaires. (AFP 22/4/15)

Alexandra Frutos