PSA développe des services liés à la voiture connectée

PSA Peugeot Citroën va intégrer la plateforme logicielle Qeo, conçue par Technicolor, pour développer des services liés à la voiture connectée, et devrait la tester en premier lieu sur le Citroën C4 Picasso, ont annoncé les deux partenaires le 6 novembre. Magneti Marelli, concepteur de composants et systèmes automobiles de haute technologie (filiale de Fiat), fournira le logiciel pour la plateforme de navigation et de divertissement de PSA.

La voiture connectée consiste à marier les services numériques et l'automobile, notamment en matière d'aide à la conduite, de confort des passages, ou encore de divertissement. Le C4 Picasso sera le premier véhicule de PSA intégrant Qeo, afin de créer une meilleure interaction entre la voiture et les smartphones et tablettes des utilisateurs, ou avec les appareils restant au coeur du foyer (tels qu'un décodeur ou un téléviseur).

Les applications développées grâce à Qeo fourniront notamment des informations en temps réel sur la distance entre le véhicule et le domicile, permettant ainsi aux appareils domestiques (chauffage, ventilation et climatisation, ou systèmes de divertissement) de réagir en conséquence.

« Travailler avec PSA Peugeot Citroën sur ce projet offre à Technicolor un partenaire d'envergure mondiale pour illustrer la façon dont notre technologie révolutionnaire fournit des services à grande valeur ajoutée aux conducteurs », a déclaré Michel Rahier, président de la division Maison Connectée de Technicolor, cité par le communiqué.

« Nous travaillons actuellement sur des offres commerciales de fonctionnalités avancées intégrant Qeo », qui permettront de « fournir des applications pour les terminaux personnels et la domotique dans les modèles actuels et futurs de PSA Peugeot Citroën », a précisé Jean Marc Finot, directeur de la recherche, de l'innovation et des technologies avancées du constructeur.

La solution Qeo pour le C4 Picasso, actuellement disponible en Europe, fonctionnera initialement à partir d'une clé USB intelligente qui se branchera sur un port du tableau de bord. A terme, elle pourrait être intégrée au système GPS du véhicule. (AFP 6/1/14)

Alexandra Frutos